MISTER FUJI

Voici ce que notre voyageur aura peut-ête la chance de voir ( si Akiko ne décide pas d'en faire son 4 heures avant.) Le Mont Fuji Yama. Je suis sûre que son papa ne pensait pas qu'Hachimitsu irait aussi loin !

DES NOUVELLES DU PETIT HATCHIMITSU

Voici quelques mots au sujet de notre Miel voyageur :

Après avoir présenté ses voeux  à  Meiji Jingu, notre petit ami s'est payé le luxe d'accompagner Akiko et Nami à Kaminarimon d'Asakusa. Là-bas, il a fait la connaissance de petites sucreries à base de riz et les vendeurs ont gentiment accepté de le laisser poser en compagnie de quelques élégants sachets de bonbons.

Si vous regardez bien la première photo,  Akiko tient Hachimitsu dans ses mains

LE VOYAGE DE PETIT POT DE MIEL

Notre petit voyageur est donc bien arrivé à Tokyo. Il en a profité pour prendre la pose devant l'objectif d'Akiko, par une belle matinéé ensoleillée au temple de Meiji Jingu.

Voici donc quelques prises de vue de notre petit espiègle.

Au vu de la lumière du matin, je trouve que " Empire du Soleil Levant " est une très belle appellation.

Le Voyage de Petit Pot de Miel :
Il est né en partie sur les terres d'en Julio. Offert par son " papa", il a pris l'avion pour Tokyo en compagnie de "Thé à la Violette", " Thé à la Châtaigne " et " Oolong Caramel Beurre Salé". Le rôle de l'accompagnateur était tenu par "Raffaelo ". Je viens d'avoir la confirmation que nos joyeux voyageurs ont bien atterri à Narita Airport et que mon amie Akiko les a bien accueillis. D'ailleurs si mes renseignements sont exacts, il y a déjà quelques places vides dans la boîte de Raffaelo. Petit Pot de Miel est arrivé en un seul morceau. C'est vrai qu'au départ, il était bien emballé, dans tous les sens du terme : ce n'est pas tout les jours, pour un pot de douceur, qu'on a la chance de prendre l'avion pour Tokyo. A bientôt pour la suite des aventures...

MEIJI JINGU

Voici Meiji Jingu,  l'endroit où vont les Japonais  pour les voeux de bonheur, de santé  pour la nouvelle année.

C'est un endroit magnifique et le Tori ( 4eme photo ) qui symbolise la séparation de la  Terre et du Ciel ou plutôt le passage entre les deux est tout simplement extraordinaire à mes yeux.

Merci, Akiko, pour ces belles photos.

AKIKO

Voici mon amie Akiko, celle qui m'a inspiré l'histoire de son " double" dans la Sorcière de la vallée. Cette ravissante jeune femme est plus qu'une amie pour moi, elle est comme ma petite soeur et ses messages sont toujours un encouragement  dans les temps difficiles. Arrigato, Akiko, pour tous les mots d'affection que tu m'as envoyé .  Je voulais vraiment que mes lecteurs mettent un visage sur le personnage, amie de Julia, de la Sorcière de la vallée: c'est chose faite !

Japon

les Rose d'en Julio

Voici le résumé, en japonais , du premier tome des Rose d'en Julio.

il a été exécuté par Tomoko qui a eu la gentillesse de venir à mon secours dans cette aventure .

je n'abandonne pas l'idée de voir mes romans traduits et lus au Japon, même si c'est très difficile quand on est seule à y croire. Alors, pas à pas, je vais avancer dans le bon sens et qui sait, peut-être qu'un jour, un éditeur voudra bien me donner ma chance là-bas?

Les Roses d’en Julio : 

オン・フリオに咲くバラ(仮

):あらすじ

 町の喧騒から離れたオン・フリオの小さな集落に、ロズィは一軒家を見つけ移り住む。ある日、家の近くを散歩していると、何も無いところに突然二本のプラタナスの木を見つける。それは「ポルトデザーム:魂の扉」と呼ばれていた。そこで、ロズィはフランスに来たばかりの日本人青年ミネジとその妹ユリコに出会う。

オン・フリオに引っ越してから間もなく、ロズィは200年以上も前に起こった古く悲しい歴史に直面することになる。今では数軒の家屋しかオン・フリオには残っていないが、その昔この村にはジョンシェール邸と呼ばれる古い邸宅があった。この館は、フランス革命の前日、兵隊による虐殺の舞台となったのである。その邸宅を所有する地主のシカール家は、カトリック司祭の恨みを買い、君主に密告されてしまう。そして、司祭の復讐の矢は、シカール家の一人娘・エリアンヌに向けられていく。虐殺の大混乱の中で、エリアンヌの両親は兵士に殺され、ジョンシェール邸には火が放たれる。司祭はエリアンヌに信仰(プロテスタント)を放棄するよう詰め寄るが、彼女はそれを拒否する。

 司祭はエリアンヌを短剣で刺し、彼女はこの男に呪いの言葉を放って死んでいく。そして、メラメラと激しい炎が、全てを跡形もなく燃やし尽くしてしまう。この恐ろしい出来事の中で唯一生き残ったのは、エリアンヌに仕えていた少女・イゾルであった。しかし、彼女もこの悲劇によって、主人、そして友達でもあったエリアンヌ・両親・友人・隣人達全てを失う。こうして、彼女だけが唯一この迫害を受けた村のことを知るのであった。

 一方、ロズィはこの恐ろしい過去に苦しめられることになる。日が経つにつれ、頻繁に悲しい過去の記憶や場景がロズィの心を侵略していく。過去の魂の出現をきっかけに、ロズィとミネジは次第に距離を縮めていき、そして二人はお互いの存在の大切さに気付く。同時に過去の場景はますますはっきりと、恐ろしさを増し、ロジィの肉体はイゾルの魂に支配されていく。状況はロジィとミネジの関係までも危うくしていく。ミネジは、ロジィの家族に支えられながら、自分の愛する女性を取り戻すためにイゾルに立ち向かう。過去に翻弄され、心に傷を抱えた子供達の心に平穏をもたらすことが出来るのは、ロジィしかいないのだった。

オン・フリオ(en Julio):ミディピレネー地方に位置する、田園風景が広がる小さな村。この本の作者は  

             今もこの村に住んでいる。

Les Roses d’en Julio sont nées d’un mélange d’informations, d’Histoire et d’anecdotes.

 

C’est après avoir vu le téléfilm  « le Byakottaï », que le personnage de Mineji a pris sa place dans l’histoire. De longues conversations avec Benjamin sur son projet d’aller passer quelques temps au Japon  et «  plus si affinités », ont donné toute sa dimension à ce personnage expatrié pour son travail et qui va rencontrer son âme sœur là où il ne l’attendait pas. Mon fils m’ayant communiqué sa passion pour l’empire du soleil levant, au travers des musiques, des séries, des anecdotes racontées par un de ses contacts au Japon, j’ai eu envie de voir «  les roses d’en Julio » traduit en Japonais : seul problème, trouver un traducteur !

 

Là, j’ouvre une petite parenthèse : moi qui trouvais déjà que voir mon livre édité tenait du miracle, j’ai assisté à une chose plus inattendue encore ; par un incroyable concours de circonstances et beaucoup d’énergie de la part de ma famille et d’amis, j’ai fait la connaissance d’une personne extraordinaire, dans ma ville natale, qui traduit des livres pour le compte d’un éditeur japonais. Elle a accepté de présenter mon livre à l’éditeur avec qui elle travaille et si elle reçoit un avis favorable, mon souhait sera réalisé. Lors de l’écriture de mon livre, j’ai écouté énormément de musique, et certaines m’ont littéralement inspiré des scènes complètes. Parmi celles qui m’ont le plus aidée :

 

Tears          

Forever love
Crucify my love
Longing,
                                 du groupe X Japan.

Behind the dream
In the sens genuineness
Outroduction,
                          de Taro Iwashiro.

 

Ces merveilles sont à écouter absolument. On a l’impression d’entrer dans un autre monde. Bon, d’accord ! Je suis de parti pris ! Mais c’est quand même génial. Pour les trois dernières, je ne garantis pas à cent pour cent le titre ; mais c’est la bande originale du film Azumi, super film si on sait aller au-delà des scènes sanguinaires. A vous de voir si vous voulez en faire l’expérience.

au nom de l'amitié

akiko ma première lectrice officielle au Japon
akiko ma première lectrice officielle au Japon

  

       Akiko est une de mes premières amies et "fan" au Japon et je dois dire que j'ai toujours attendu avec impatience son verdict à chaque portion des "Rose d'en Julio"sa gentillesse et ses encouragements m'ont toujours motivée pour la suite des " Roses". je pense qu'elle va bientôt commencer le "Voyage de Méline". Inutile de dire que j'attends ses commentaires un peu fébrilement.

une des merveilleuses plages du Japon
une des merveilleuses plages du Japon
merci, Akiko pour tes superbes photos ! ça donne vraiment envie d'aller se promener à Kamakura et aller dire te dire bonjour là-bas
merci, Akiko pour tes superbes photos ! ça donne vraiment envie d'aller se promener à Kamakura et aller dire te dire bonjour là-bas
et toujours la magie des couleurs et des images
et toujours la magie des couleurs et des images
maison traditionnelle ? ou château de conte de fée ?
maison traditionnelle ? ou château de conte de fée ?

       

         merci à notre photographe amateur pour ses belles images de sa région. Arrigato, Akiko

en souvenir de personnes exceptionnelles

 

 

   je tenais à partager avec mes amis et les visiteurs du site quelques pensées à des héros anonymes, pour qu'on ne les oublie pas, jamais !

En Julio le 05/07/2011

 

 Quand j’écrivais ce livre, une terrible catastrophe a frappé le Japon : c’était le 11 mars 2011.

Je n’oublierai jamais cette date parce que d’une part, c’était le jour de ma fête, et d’autre part je racontais à ce moment-là l’escapade de Mineji et Rosie au Mont Limori, dans la province de Fukushima.

Je ne pouvais pas terminer ce livre sans rendre un hommage à ces hommes courageux qui, pour sauver le maximum de personnes, ont travaillé jour et nuit, inlassablement, au cœur d’une centrale nucléaire incontrôlable, sacrifiant ainsi leur vie pour sauver ceux qui pouvaient l’être encore.

Une pensée aussi pour cet homme et sa famille, ami d’une amie, qui a refusé de quitter la zone ultra-dangereuse, à quinze kilomètres de cette centrale meurtrière, parce que ses parents étaient trop âgés et malades pour être transportés… Les mots qu’il a écrits m’ont marquée à jamais.

Enfin une pensée à tous les anonymes, les obscurs, ceux dont on ne parlera jamais, dont les noms resteront inconnus : les sauveteurs, qui ont pris des risques insensés, les particuliers qui sont revenus, essayant de faire tout ce qui était humainement possible, inlassablement…

En souvenir de ces hommes, de ces femmes, je redis ces mots gravés au mémorial du Mont Limori:

Qu’importe combien de personnes lavent ces pierres avec leurs larmes, ces noms ne disparaîtront jamais.

(Ikutari no namida wa ishi ni sosogu tomo sono na wa yoyo ni kuji to zo omou.)

 

Katamori Matsudaïra.

 

Je voudrais simplement ajouter ces mots que m’a envoyés un ami très cher dans un de ses mails :

Comme on lui proposait de gagner la France pour être à l’abri avec sa famille, il a refusé de quitter le Japon en disant : « Avant d’être humain, je suis japonais ! ».

Tout est dit avec ces mots.

 

Rosie Guilhem

 

P.S.: désolée de l'erreur: c'est en réalité le Mont Iimori (boule de riz, je crois) il y a eu confusion entre le l et le i majuscule. 

 

 

 

 

Yuriko-sumie
Yuriko-sumie