DE TOUT , UN PEU ...

 

Quelques ennuis de santé m'ayant tenue quelques temps éloignée de mon clavier ,  je reviens petit à petit vers mes histoires régionales et fantastiques . Eh oui, notre région est fantastique .

Je retourne un peu dans la forêt de Ramondens et surtout dans les environs du Baylou, à la Montagnarié,près de Dourgne , pour une histoire de géants qui me donne du fil à retordre ! La mémoire populaire ne s'embarrassant pas de la chronologie historique, je me retrouve avec des frères qui ont vécu à presque un millénaire d'intervalle !!! Un est retrouvé au temps des Romains et l'autre  vers le XIIIeme siècle .  les anomalies ne s'arrêtent pas là : on m'avait parlé, dans un premier temps des " trois géants de Dourgne " . Je commence donc mon histoire, puis à cours d'informations, je demande des renseignements à une connaissance qui me dit que les trois géants ...étaient quatre ! comme les mousquetaires, quoi !  pourquoi pas ?  là où j'ai trouvé la plaisanterie douteuse, c'est quand on m'a annoncé, " de source sûre " qu'on avait découvert un cinquième larron. J'ai eu une de ces migraines !!!!

 Enfin, affaire à suivre ....

LE TEMPS A PASSE...

Il est même passé très vite depuis notre première sortie en forêt de Ramondens. La sortie du 3 juillet ayant été un franc succès, plébiscité par les participants, nous avons renouvelé l'expérience ce dimanche 28 août. Toujours avec la complicité de nos deux guides, Jean-Michel et Yves, nous avons accompagné un groupe plutôt très restreint ( les trois quarts des personnes prévues nous ayant fait faux-bond au dernier moment ) , donc, grosse hésitation : je maintiens la sortie ou pas  ?

Au final, j'ai maintenu par respect pour les quelques personnes qui avaient fait le déplacement. Et vous savez quoi ? ça a été un pur moment de bonheur. A Ramondens, on ne risque pas de refaire deux fois la même expérience même si le parcours est plus ou moins le même. La différence ? les personnes qui nous accompagnent : leurs réactions , à l'écoute de l'histoire des bornes sculptées et des anecdotes racontées avec passion par Jean-Michel  et Yves ,  sont tout à fait intéressantes mais à la fin de la journée, on a le même résultat : on a du mal à se quitter et de belles amitiés se nouent entre tous. Je voulais faire connaître ma région à mes lecteurs ? je crois que je vais atteindre mon but avec la complicité de nos deux " coureurs des bois " chevronnés qui mélangent avec bonheur et humour Histoire et petits potins de la forêt. Affaire à suivre, nos deux compères nous ont laissé entendre que l'histoire pourrait bien s'agrémenter de quelques chapitres de plus.

 

Voilà notre " professeur d'Histoire " en pleine explication , à la borne de Miamont.

RE SORTIE A RAMONDENS

Voilà ! cette fois, la date est arrêtée ! La sortie aura lieu le dimanche 3 juillet. Rendez-vous à Arfons, place de la mairie à 9h30 pour un topo de la journée. Nous irons voir les bornes de Saissac, celles qui se trouvent au dessus d'Arfons et nous nous rendrons sur l'emplacement des anciennes fourches patibulaires où Jean Ferron a été exécuté. Chacun apporte son pique-nique. Souvenez-vous que le nombre de places est limité alors inscrivez-vous rapidement, merci. A cet effet, vous pouvez me laisser un message sur la rubrique contact du site . Merci.

SORTIE A RAMONDENS

En raison du très mauvais temps sur la Montagne noire, la sortie est reportée ! Nous nous replions à St Etienne de Florac pour une mini conférence  sur l'historique du lieu ! Vous êtes tous les très bienvenus ;  La date de la prochaine sortie à Ramondens sera communiquée ultérieurement, dès que notre guide nous aura transmis ses disponibilités, vraisemblablement fin juin ! pensez à vous inscrire le nombre maximum est fixé à 25 personnes dont plusieurs sont déjà sur les rangs malgré le couac d'aujourd'hui ! Bonne journée à tous !

RANDONNEE A RAMONDENS

DATE DE LA SORTIE A RAMONDENS :

 

SAMEDI 9 AVRIL A 10 H A ARFONS.

DEPART  POUR LA FORÊT  A 10H

RANDO DANS LA FORÊT DE RAMONDENS

 Comme indiqué ci-dessous, de nombreuses personnes ont émis le souhait de venir voir les bornes sculptées et le plo du poteau ( ancien emplacement des fourches patibulaires où a été exécuté le meurtrier du forgeron) .Cette randonnée est prévue pour le WEEK-END DU 10 AVRIL 2016. Il reste toutefois à déterminer le jour, samedi ou dimanche, car un autre groupe est prévu pour le même week-end et comme on dit, premier arrivé, premier servi ! nous nous contenterons donc de la journée restante. Je suggère donc à tous ceux qui sont intéressés de réserver ce weekend. Seule la pluie ou un froid polaire pourraient nous convaincre de renoncer à cette ballade. Vous y aurez les explications de ces bornes par Jean Michel Doudiès, notre guide. La randonnée est entièrement gratuite. Si nous prenons le grand circuit, il faudra que chacun prévoit peut-être un petit casse-croûte. Pensez à vous inscrire sur ce site. Vous avez jusqu'au 5 AVRIL 2016 pour que nous puissions nous organiser. Mettez simplement un message sur  "contact " avec vos coordonnées afin que je puisse vous répondre.

Merci à tous et bonne journée !

 

 

 

 

UNE VIREE INTEMPORELLE DANS LA FORÊT DE RAMONDENS

Bonjour à tous,

 

Nous envisageons une sortie en forêt de Ramondens vers la fin du mois d'avril.

Avec la complicité de M. Jean-Michel Doudiès, nous envisageons d'emmener ceux qui sont intéressés sur les sites des bornes sculptées de la forêt.

Ceux qui ont lu Les Forges de Caïn savent de quoi je parle. Pour les autres, je ferai un topo plus tard.

Nous espérons nous rendre aussi au Plo du poteau, ancien emplacement des fourches patibulaires où a été exécuté Jean Ferron.

Dès que la date sera arrêtée, je posterai un message ici-même.

Bien sûr, la sortie sera en fonction du temps. S'il pleut des hallebardes, elle sera reportée.

Je donnerai plus d'informations d'ici à la mi-mars.

Bonne soirée à tous

NOUVEAUTE !!!!

UNE POLEMIQUE ??

Ce matin, j'ai reçu un appel d'une dame, passablement énervée, qui m'a  pratiquement accusée d'avoir " copié " l'histoire de Péronne dans un livre qu'elle aurait écrit avec quelqu'un de sa famille il y a environ 50 ans. J'ai bien pris soin de lui dire que j'avais écrit un roman et non pas la vérité pure et dure. J'ai bien spécifié que j'avais " tricoté " cette histoire en mêlant réalité et pure fiction mais rien n'y a fait et elle a fini par me raccrocher au nez ; Je tiens à dire que j'ai toujours été très claire sur mes écrits : ce sont des ROMANS, basés sur l'histoire de ma région, ayant pour base l'Histoire" historique " mais remodelée à ma façon.  Je ne m'excuse pas mais je suis navrée de cette situation. J'écris, non pas pour froisser les gens mais pour attirer l'attention du plus grand nombre sur les faits qui se sont passés dans ma région. N'en déplaise à cette personne, non, madame, tout le monde ne connait pas l'histoire de Péronne! Bon nombre de ceux à qui j'en ai parlé ne savaient même pas où se trouve la Récuquelle !!

MES SOURCES

Voici mes sources :

Cordae La Talvera: nous avons découvert l'histoire de Peronne avec Lise-Marie dans le calendrier perpétuel, à la date du 29 juillet.

L' office de tourisme de Labruguière, où j'ai pu me procurer le compte rendu de l'exposition sur la sorcière.

Les archives départementales d'Albi, où j'ai aussi rencontré M. Bonnet qui m'a fourni de plus amples renseignements.

M. Serge Nègre qui m'a raconté l'histoire des coquelicots blancs.

A tous, je dis un grand merci.

En aucun cas, je ne me suis "approvisionnée " à d'autres sources pour l'histoire de Peronne. J'avais seulement envie qu'on connaisse son histoire à l'extérieur du département.  et même si je n'ai pas respecté à la lettre la "vérité historique ", je sais que les gens intéressés sont assez intelligents pour aller ensuite chercher la vraie vérité sur les lieux mêmes. C'est ce qui s'est passé pour la flétrissure de Jeanne.

LA SORCIERE DE LA VALLEE

CECI EST UNE FICTION

 

J'ai pris connaissance de l'histoire de la Sorcière de la Récuquelle en faisant des recherches pour la Flétrissure de Jeanne. Le destin tragique de cette femme accusée de sorcellerie m'a interpellée et j'ai décidé de lui consacrer mon septième roman; bien sûr, il s'agit là d'une fiction mais j'espère de tout mon coeur que ce récit incitera tous mes lecteurs à s'intéresser à son funeste sort. Je vous souhaite la bienvenue dans le monde de Péronne Galibert, la Sorcière de la Récuquelle .

1485 : Un matin du mois de mars, des gens d'armes viennent arrêter Péronne Galibert à son domicile de la Récuquelle, sur la commune de Labruguière. Son crime? elle est accusée de sorcellerie, d'empoisonnements et de meurtres. Elle a un peuu plus de 36 ans. Mère de trois enfants, elle est veuve de Jean Galibert. Après son arrestation, Mériel, une jeune fille qu'elle a recueillie et hébergée, confie les enfants de Péronne à leur famille. Elle reprend la route de son village natal , dans le Limousin. Son but est de retrouver et d'affronter Bertrand de Louveillac, fils du seigneur de sa région. Bertrand ou " Brentus" impliqué dans la mort de la sorcière. En souvenir de Péronne et de toutes les victimes de ce monstre sanguinaire, Mériel mettra un terme à sa tyrannie criminelle.

De nos jours : Julia et Akiko se lancent sur les traces de Péronne Galibert, la sorcière de la Récuquelle. Dans leur chasse aux informations, elles vont trouver la piste de Mériel, fille de Guiraude. Qui est-elle? Comment sa route a-t-elle croisé celle de Péronne ?Autant de questions qui trouveront leur réponse dans une traque qui partira de Labruguière jusqu'aux cinfins du Limousin

CE QUE J'AI ECRIT EN 3 ANS !!!

Avec l'aimable participation de Denis Pouchain de Gesta Albigensis
Avec l'aimable participation de Denis Pouchain de Gesta Albigensis

voilà ce que j'ai écrit depuis 2010. aujourd'hui, trois ans après avoir commencé à écrire les Rose d'en Julio, et même moins de trois ans puisque mon premier roman est sorti je crois en octobre 2010, je viens de recevoir le Veilleur de pierre.

En ce moment, j'en suis à la 75ème page de mon prochain roman dont je ne dévoilerai rien pour l'instant, du moins rien que vous ne sachiez déjà !!

maintenant, il ne reste plus qu'à croiser les doigts pour que mes histoires commencent à sortir de l'anonymat. je compte sur tous ceux qui aiment lire, qui aiment la lecture et les belles histoires... ils parait que mes histoires sont belles, d'après ceux et celles qui ont fait l'effort de les lire. alors, je sais que la crise, le temps, la situation etc... tout ça rend morose.

mais lancez-vous dans la lecture de mes romans, vous ne le regretterez pas et en plus, vous pouvez les lire avec vos ados et même vos pré-ados! certains l'ont fait et ont beaucoup apprécié l'échange de points de vue ensuite.

on pourrait presque dire que ce sont des livres à lire en famille puisque j'ai aussi beaucoup de personnes du troisième âge qui se sont mis à lire mes romans et qui en redemandent !!!

le probléme, c'est que je suis nulle en publicité et que ça me passe un peu au dessus de la tête !!! donc, je compte sur vous pour en parler à votre entourage. Merci de m'avoir lue... et de continuer à me lire

BIOGRAPHIE

 

Rosie Guilhem découvre l’écriture au collège et a alors l’habitude d’écrire pour sa famille. Par manque de confiance, elle renonce finalement à reprendre la plume une fois son adolescence achevée.

 

Puis, au cours d'une réunion familiale, des amis perdus de vue depuis près de 40 ans lui demandent si elle conte toujours des histoires à ses proches. Le choc est alors très grand pour cet auteur qui décide de se remettre immédiatement à sa passion.

 

Peu de temps après, elle signe Les Roses d’en Julio, l'histoire d'une légende née dans un village à la fin du 18ème siècle, et qui ressurgit à l'époque contemporaine

 

Aujourd’hui, Rosie Guilhem habite un des hauts lieux cathares du pays d'Oc, riche en histoire, et ses enfants, « comité de lecture privé », sont ses plus grands supporters. Sa bibliothécaire, Marie Line, l’a elle aussi vivement encouragée à se lancer.

Yuriko-sumie
Yuriko-sumie